top

jdyapason_footer_icon

Santé et bruit
les causes d'une perte auditive

sante
Les origines des déficiences auditives sont multiples : les conditions environnementales de la vie moderne, les loisirs sonores (spectacles, concerts...), les traumatismes sonores (chasse, ball-trap, d'origine professionnelle...), l'hérédité ou encore un passé O.R.L. ou, plus simplement, l'usure des cellules ciliées de l'oreille interne.

 

dosimetreLe son

Un son stimule spécifiquement le système auditif, et induit une sensation auditive représentative du son qui l’a fait naître. Chaque son est fait d’un ensemble particulier de fréquences (spectre) lui conférant une originalité qui permet de l’identifier et qui constitue la source des informations que nous avons sur l’environnement proche.


L’intensité des sons est exprimée en décibels (dB) dans une échelle allant :
> de 0 dB, seuil de l’audition humaine au-dessous duquel aucun son n’est perceptible,

> à 120 dB, niveau très élevé, nocif pour l’oreille, limite supérieure des sons naturels de notre environnement.

Mais des sons plus faibles, inaudibles par l’homme, et plus forts, extrêmement dangereux peuvent exister.
Les fréquences perçues par l’homme sont comprises entre 20 et 20 000 hertz.
au dessus de 85 dB, les sons deviennent nocifs pour l’oreille.

 

Le bruit, un vrai danger pour la santé
Toutes les études démontrent aujourd'hui que les effets du bruit sur notre santé vont au-delà de la sphère auditive et peuvent affecter l'ensemble de notre organisme.

 
Les professionnels
de l'audition

Le médecin ORL : un spécialiste
L’Oto-rhino-laryngologiste (ORL) est un médecin spécialisé dans l’examen et le traitement médical ou chirurgical du nez, de la gorge ou de l’oreille. En cas de surdité supposée, il procède à l’examen du système auditif du patient, teste son audition généralement par audiométrie tonale et vocale, établit le diagnostic et suit éventuellement l’évolution de la surdité. Il vérifie l’absence de contre-indication à l’appareillage et prescrit éventuellement le port d’aides auditives. Il a un rôle important dans l’information du patient et de sa famille.

L’audioprothésiste : un professionnel de la correction auditive
C’est lui qui procède à l’appareillage. Sa prestation comprend le choix, l’adaptation, la délivrance, le contrôle d’efficacité immédiate et permanente de l’aideauditive ainsi que l’éducation prothétique du déficient de l’ouïe appareillé. (Code de la Santé Publique : loi 67-4 du 3 janv. 1967). L’appareillage demande du temps. La première visite chez l’audioprothésiste consiste en un long entretien pour faire le point avec le patient sur ses attentes, ses difficultés, ses besoins, ses conditions de vie matérielle, économique et sociale.